« Touche pas à Feyrouz ! »

30 Oct

fayrouz

Avichay Adraee est habitué aux insultes. Et comment ne pas l’être, lui qui occupe le poste de porte-parole de l’armée israélienne… en arabe.

Depuis 2011, le commandant Adraee s’est donné pour mission de « communiquer avec le monde arabe sans passer par l’intermédiaire des médias ». « Le meilleur moyen de communiquer, selon lui, est de s’adresser directement au public. » Ainsi, l’unité du porte-parole en arabe se charge de la gestion d’un compte sur Twitter, d’une page sur Facebook et d’un site d’information sur le Web. Très actif sur les réseaux sociaux, le commandant israélien se dit « certain qu’une telle stratégie de communication aura un impact décisif sur l’opinion publique dans le monde arabe. (…) Ces efforts constituent un grand pas, dont l’impact sera certainement mesurable dans un avenir proche ».

Deux ans plus tard, l’impact semble pratiquement inchangé depuis le jour 1 : insultes, lynchage verbal, maudissements… Quasi quotidiennement, les internautes arabophones prennent d’assaut les comptes du porte-parole israélien sur les réseaux sociaux pour exprimer haine, colère et indignation face à la politique de l’État hébreu dans la région.

Le dernier déballage en date a eu lieu samedi soir sur la page Facebook en arabe du commandant Adraee. Pour marquer le passage à l’heure d’hiver, ce dernier a eu l’ingénieuse idée de partager… une chanson de Feyrouz : Je t’ai aimé en été, je t’ai aimé en hiver.
« Le passage à l’heure d’hiver en Israël se déroulera cette nuit, écrit le porte-parole en arabe. (…) Avec cette merveilleuse chanson de Feyrouz, nous disons au revoir à l’été! J’espère que vous passerez une semaine pleine de succès. Salutations. »

Fayrouz2

Une démarche qui ne manque pas de surprendre puisque la page Facebook du responsable est généralement utilisée pour diffuser des informations liées à l’armée israélienne ou des photos et vidéos dénonçant les activités du Hamas et du Hezbollah.
C’est d’ailleurs la première fois que le porte-parole partage sur cette page un clip de « l’ambassadrice du Liban auprès des étoiles », connue pour ses positions propalestiniennes.

Comme prévu, les réactions enflammées des internautes arabes ne se sont pas fait attendre. Choqués et outrés, ils ont attaqué la page d’Avichay Adraee par centaines, quelques minutes à peine après la diffusion de la chanson de la diva, l’une des plus célèbres dans le monde arabe.

« Touche pas à Feyrouz ! » réagit l’un. « Si Feyrouz savait que tu aimes ses chansons, cher Avichay, elle se serait suicidée », écrit un deuxième. « Feyrouz, c’est le Liban et le Liban vous a vaincus », souligne un troisième. « Quel culot… Feyrouz chante pour l’amour et la paix, alors que ton gouvernement représente la mort, la guerre et la destruction », remarque un autre.
« Feyrouz a également chanté Ya Zahrat al-Madâ’in (La fleur des cités, en français), appelant à l’unité islamo-chrétienne », rappelle encore un internaute.

Dans cette chanson, Feyrouz chante « Jérusalem est à nous, c’est notre maison. Et avec nos mains, nous allons rendre à Jérusalem son éclat. (…) Tu effaceras ô rivière du Jourdain, les traces des pas barbares. La colère foudroyante arrive »…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :