Un million de hijabs contre la haine

18 Avr

Des femmes de cutures différentes ont posé portant le voile pour Shaima Alawadi.

Après le choc, la solidarité. Moins d’un mois après le meurtre brutal de Shaima Alawadi, l’histoire de cette Américaine d’origine irakienne continue de susciter l’émoi aux États-Unis… et bien au-delà. La jeune femme de 32 ans, mère de cinq enfants, a fui l’Irak au milieu des années 90 pour échapper à la répression antichiite menée par le régime de Saddam Hussein. Elle s’était installée depuis en Californie, aux États-Unis. Le 21 mars dernier, sa fille de 17 ans a retrouvé son corps sans vie, gisant dans la salle de séjour de sa maison à El Cajon. Elle était noyée dans son sang. Un message sinistre a été laissé près de son corps : « Rentrez chez vous, terroristes. »

Crime d’honneur ou agression xénophobe ? L’enquête de la police, est toujours en cours, mais sur Internet, le verdict est d’ores et déjà tombé : Shaima, qui portait le voile, a été victime d’une agression raciste.

Sur Facebook, les pages de solidarité avec la famille de Shaima se multiplient, attirant des visiteurs du monde entier. L’une des plus populaires est celle intitulée : « Un million de hijabs pour Shaima Alawadi ». Une page qui invite les femmes internautes, toutes confessions confondues (chrétiennes, musulmanes, juives, bouddhistes, etc.), à poster des photos d’elles-mêmes portant le voile. « Nous ne savons pas pourquoi Shaima est morte, mais nous savons comment elle a vécu : une cible facile, victime de l’ignorance. Et elle n’est pas la seule…, lit-on sur la page en question. Il faut mettre une fin à la discrimination, c’est pourquoi nous avons commencé cette chaîne d’amour. Nous sommes toutes Shaima Alawadi ! »
La page, qui a attiré près de 17 000 membres en moins d’un mois, a également eu des échos de l’autre côté de l’Atlantique, où l’islamophobie gagne de plus en plus du terrain, notamment en France.

De nouvelles photos, accompagnées d’un message de solidarité, y sont postées tous les jours. En voici une sélection :

Eliana (États-Unis) :

« Personne ne doit se sentir discriminé en raison de sa religion. Je suis une mormone, j’ai une tante qui est musulmane. Il y a aussi des athées dans ma famille. Mon grand-père est catholique, il croit en Dieu, mais ne va pas à l’église. Et devinez quoi ? On s’entend tous superbien. Vous voulez savoir pourquoi ? Parce que la croyance ne nous divise pas, au contraire. »

 

Tallie (Canada) n’est pas musulmane, mais elle a décidé de porter le hijab pendant tout le mois d’avril en signe de soutien à Shaima. Elle raconte son expérience sur son blog : iamtallulah.com

« D’habitude, je me cache derrière ma grande chevelure et ma frange. Maintenant, avec le voile, mon visage est complètement découvert et je me sens... exposée. C’est très intéressant, étant donné que beaucoup de gens disent que les femmes voilées se cachent derrière leur hijab, alors que c’est le contraire. Sans ma frange, je n’ai plus rien pour cacher mon visage et je me sens plus exposée que jamais. »

 

Lauralyn (États-Unis) :

« Je suis une enseignante à Detroit et je porte le voile depuisune semaine comme un symbole contre la discrimination. Les messages encourageants que j’ai reçus de mes élèves et de ma communauté sont très émouvants. Je me suis sentie profondément respectée et libérée même. Le hijab m’a permis de différencier ceux qui sont intéressés par mon apparence de ceux qui ont réellement envie de connaître ma personnalité. C’est très révélateur. (...) Je suis Shaima Alawadi parce que je suis une mère, une amie, une fille et une enfant de Dieu. »

 

Liza (États-Unis) :

« Je suis une lesbienne presbytérienne mariée à une femme depuis neuf ans. J’ai un fils et une fille. Je porte ce hijab comme un symbole parce que je crois qu’en tant qu’humains, nous devons être tolérants et respectueux. Nous devons dénoncer la haine, la peur, l’ignorance et la violence. »

 

Patricia (États-Unis) :

« Je ne pratique aucune religion, mais je porte le hijab en solidarité avec Shaima. Peu importe ta religion, ta couleur, ton affiliation politique, ton orientation sexuelle, ta nationalité (...) Tu es la bienvenue chez moi. Si tu frappes à ma porte, je te sourirai et je te traiterai comme j’aimerais être traitée par les autres... avec respect, gentillesse, compréhension et amitié. »

 

Liliane (Brésil) :

« Je suis catholique et je respecte toutes les religions. Beaucoup trop de personnes sont victimes de discrimination et de peur. Moi aussi je suis Shaima Alawadi. »

 

Ismahène (France) :

« Je suis française et musulmane, et c’est très difficile d’être les deux à la fois dans un pays comme la France... Les médias ne parlent pas de ce qui est arrivé à Shaima Alawadi aux États-Unis parce qu’ils veulent que les gens croient que les musulmans ne sont jamais des victimes, mais seulement des terroristes. Un vrai musulman respecte toutes les religions et toutes les origines... Que Dieu soit avec toi Shaima. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :