Occuper Wall Street, « Tahrir Style »

7 Sep

La fièvre des contestations populaires qui s’est emparée du monde arabe atteindra-t-elle les États-Unis ? Inspirés par les révolutionnaires égyptiens et les « indignés » espagnols, des groupes d’Américains s’apprêtent à lancer, le 17 septembre, leur propre mouvement de contestation sociale. Leur but est de rassembler plus de 20 000 personnes sur la place de Wall Street et y camper « pendant plusieurs mois » pour manifester contre la « corruption » et la « mainmise des grandes entreprises financières » sur l’establishment américain.

« Le succès de Tahrir relève en grande partie de la persistance du peuple égyptien qui a répété incessamment une demande claire et précise : Moubarak doit partir ! Quelle est notre demande à nous ? demande le site du magazine anticapitaliste AdBusters, qui a été à l’origine de l’initiative “Occupy Wall Street”. (…) Le système américain est loin d’être démocratique. Le temps est venu d’agir contre la source de la corruption : “Wall Street, le Gomorrhe des États-Unis”. Nous appelons donc Barack Obama à créer une commission présidentielle chargée de freiner l’influence de l’argent sur nos élus à Washington. » « Cette revendication, toujours selon AdBusters, est celle qui rassemble le plus d’Américains, qu’ils soient de droite ou de gauche. Si nous parvenons à résister pendant plusieurs semaines face à la police qui tentera de nous évacuer de Wall Street, il sera impossible pour Obama de nous ignorer. Notre gouvernement sera obligé de choisir publiquement entre la volonté du peuple et l’argent des entreprises. »

Mais ceci n’est que le début, promet AdBusters : « Une nouvelle dynamique sociale est en train de se mettre en place. Le peuple peut obtenir tout ce qu’il désire, comme, par exemple, le démantèlement de la moitié des milliers de bases militaires que possèdent les États-Unis à travers le monde. (…) En faisant du 17 septembre un succès, nous participons à la fondation de la nouvelle Amérique ».

L’appel d’AdBusters, lancé en juillet, n’a commencé à faire des échos sur Internet qu’une fois le réseau international de hackers « Anonymous » rejoint le mouvement, un mois plus tard. À Madrid, Paris, Milan, Londres, San Fransisco, Los Angeles, Toronto, Sydney, Vienne, Francfort, Bruxelles et Tokyo, des initiatives similaires ont été annoncées pour la même date.

Sur les réseaux sociaux, le mouvement anti-Wall Street grandit. Une dizaine d’affiches appelant à l’occupation de l’emblématique quartier financier de Manhattan circulent désormais sur Twitter et Facebook. Un site récoltant des donations pour l’approvisionnement en nourriture et en eau a également été mis en ligne. Certains internautes comparent déjà ce mouvement à celui pour les droits civiques des années 60, d’autres font le parallèle avec la révolution égyptienne. « La disparité entre riches et pauvres est pratiquement la même en Égypte et aux États-Unis. En Égypte, sur 80 millions d’habitants, une élite de 100 personnes contrôle 90 % des richesses. Chez nous, sur les 310 millions d’habitants, ils sont 400 à contrôler 99 % de notre fortune », écrit NYC Labrets sur la page officielle du mouvement « Occupy Wall Street » sur Facebook.

Conscients du poids des médias dans le « printemps arabe », les militants américains s’organisent également pour documenter leur « révolution ». @DustinSlaughter, un réalisateur américain, conseille aux manifestants de fixer leur caméra sur les policiers afin de limiter les dérapages sécuritaires. « Les forces de sécurité seront moins enclines à réprimer le mouvement dans la violence en présence de caméras, assure-t-il sur son compte Twitter. C’est pour cela qu’il faut garder nos objectifs fixés sur les policiers. C’est un test pour le gouvernement, la situation peut dégénérer à tout moment. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :