A Damas, des sit-in à huis-clos

3 Juin

Elles ont peut-être peur, mais elles ne manquent certainement pas de courage. A Damas, où les moukhabarate sont omniprésents, une quinzaine de femmes ont pris l’initiative de « manifester » loin des regards…à l’intérieur des maisons. Une série de vidéos, postées le 30 mai sur YouTube, montre ces femmes – le visage caché par un foulard ou par le drapeau syrien – observant une minute de silence en hommage aux « martyrs de la Syrie ». Le portrait du jeune Hamzeh el-Khatib est partout. Une croix et un croissant sont visibles à l’arrière plan. Des bougies allumées reposent sur le centre d’une table.

Silence, donc. Et puis un hymne, l’hymne national syrien. Pas un mot de plus. Ce que ces femmes ont à dire, elles l’expriment sans paroles, devant la caméra:

« Nous voulons libérer la Syrie du régime sécuritaire. Nous manifestons à la maison parce qu’on a peur de sortir et de ne plus revoir nos enfants » ; « Nous sommes toutes les mamans de Hamzeh » ; « Oui à un Etat civil » ; « Non à la mort, oui à la vie » ; « Nous sommes des Syriennes de Damas… nous appartenons à la Syrie » ; « Non à l’intervention étrangère » ; « Liberté » ; « Le peuple syrien est uni » ; « Nous allons poursuivre tous les criminels » ; « Ni salafistes, ni comploteuses » ; « Pas de dialogue avec les chars » ; « A la maison comme dans la rue » ; « Libérez tous les prisonniers politiques »…

Mais si, à Damas, les vivants sont terrés dans leurs maisons par peur d’être arrêtés…ou pire. A Idlib, les « morts » sortent de leur tombe. Ils réclament, eux aussi, la chute du régime…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :